Les Chtis dans l'Est, du 7 au 11 mai 2008

C’est la troisième année que j’accueille, avec plaisir, mes amis motards du nord de la France, et que je leur concocte une petite virée sur un week end de mai, pour leur faire découvrir mes coins préférés.

2006 et 2007 furent des crus… pluvieux !!!

Impossible de voir la roue avant alors même que nous parcourions la route des crêtes… inutile donc de vous dire, qu’ils n’ont que deviné la vue splendide qu’offre cette balade…

Nous en avons profité pour découvrir les fermes auberges et prendre le temps de déguster leur repas marcaire… (le revers de la médaille n’est pas toujours désagréable !!)

2008 en revanche, nous a gâté et pourvu d’un soleil généreux pendant toute la durée de la balade, qui… par les hasards du calendrier, a pu s’étendre sur presque 5 jours, si on compte les « délais de route » !!!

Nous allons essayer de retracer ici l’ambiance générale du week end, à savoir, bonne humeur, amitié et plaisir de rouler ensemble !!

Mercredi 7 mai 2008 – Nord Pas de Calais – Lorraine
Environ 450 km

7h de route

Pour Alain, Alban, Cédric, Jéjé, Marc, Noel, le week end commence déjà par un bon parcours puisqu’ils arrivent des environs de Lille, Reims, Laon, Arras…

En route, Alban, Jéjé et Noel qui sont partis ensemble, font une pause chez Marc qui leur prépare un bon petit repas et qui prend la route avec eux.

Les joyeux drilles

0001

Mais c’est que ça avait l’air bon… ou alors, ils avaient très faim… hum… ça promet !!!

0002

De son côté, Cédric a pris le train à Lilles, et Alain vient en « cab’ » de Reims !! Pourquoi ces motards viennent ils respectivement en voiture et en train, vous demandez vous… ?

Et bien c’est tout simple… si simple que cela en devient naturel…

Cédric se fait voler sa moto, et Alain renonce à faire la balade avec la sienne pour prendre son « Cab’ » et permettre à Cédric de participer en lui offrant la place de copilote… Et la solidarité ne s’arrêtera pas là, puisque Alban et Jéjé prêteront leur moto à tour de rôle à Alain et Cédric, pour que ceux-ci puissent malgré tout profiter des petites routes viroleuses des régions traversées…

Je vous l’avais dit… avec eux, c’est tout simple… !!

Pendant que nos joyeux drilles ont pris la route après le repas pour retrouver Alain du côté d’Epernay, je vais récupérer Cedric à la gare et nous rentrons à la maison, finir les derniers préparatifs pour accueillir tout ce petit monde…

Vers 19h45, un doux ronronnement résonne dans le village… vite, l’appareil photo… pour immortaliser ce moment !!

0003

et là… l’irrésistible motard solidaire… mais jamais solitaire !!!

0004

Allez, zou… à l’apéro !!

0005

Une bonne petite soirée à manger, se désaltérer, et rire jusqu’au bout de la nuit !!!  Une petite marche nocturne pour digérer, et hop… au dodo… Il est trèèèèèèès tard… ça va être dur demain matin !!!!

Jeudi 8 mai
Nancy – Bolandoz (à côté d’Ornans – haut Doubs)
320 km
9h de trajet (pauses comprises !!!)

6h, debout !!!  Je voudrais qu’on parte à 8h pour arriver au gite assez tôt et prendre le temps de rouler tranquille. Je sonne donc le clairon, et veille à ce que tout le monde soit debout à temps pour avoir le temps de prendre un bon petit déj… La journée va être longue !!

A 7h… pas de nouvelle d’Alban et Cédric qui dorment chez ma sœur, un peu plus haut dans le village. Je file là haut voir s’ils sont levés, monte les escaliers en catimini… et admire les deux poupons en train de dormir comme des bien heureux !!!

DEBOUT la dedans !!!!

A 7h30 ils nous rejoignent à la maison, prennent un léger petit déj, et il va être l’heure de partir.  Sylvie et Philippe, mes amis nancéiens, nous ont rejoint pour passer le week end avec nous. On se retrouve tous dehors à papoter, les nancéiens et les chtis font connaissance…

0006

Alain a des vélléités de partir avec CeuBeuFeu…

0007

Ça va pas non !!!! c’est notre dernière sortie ensemble CeuBeuFeu et moi… fin mai, il part vivre en montagne… s’éclater dans les petits virolos qu’il aime tant… mais c’est une autre histoire !!!!

Nous sommes presques prêts…

0008

et Alain nous attend déjà !!!

0009

pendant que Cédric se « crème » histoire de ne pas être couleur tomate ce soir, après une journée au soleil dans le cab’ !!!

0010

Le Cab’ nous aura rendu un fier service puisqu’il nous aura permis de transporter toutes les victuailles pour les 3 jours… les plats que j’ai préparé et congelé pour ne pas avoir à cuisiner en arrivant dans les gites, et les boissons, sacs, et autres babioles…  Finalement, dans un petit coffre, il en rentre pas mal quand même !!

0010a

Premier arrêt à Bruyères, pour prendre un petit café !

0011

Premiers coups de fils aux petites femmes pour dire que tout va bien…

0012

Et un petit café/Pâté lorrain pour boucher le petit creux… (c’est bon le pâté lorrain n’est ce pas jéjé !!!)

0013  0014

Sur la route du Kertoff, je file devant prendre quelques photos…

0015 0016 0017

Nous continuons gaiement sur Gérardmer où nous serons légèrement détournés pour cause de commémoration nationale… pour poursuivre sur le Thillot. Notre Jéjé s'improvise : «moto reporter » de l’instant, depuis le cab’ d’Alain… Jéjé a en effet prêté son FX à Cedric pour qu’il puisse rouler un peu…!!!!

Marc et sa Buell : quelle race !!!

0019

Sylvie et mam’zelle Béhème : la classe

0020

Aban et son 1300 : la puissance et la force

0021

Philou et son TDM… ça penche !!!

0022

Noel : la fougue sur un bandit !!

0023

Cédric sur le FX de Jéjé : mon dieu, il fait tout petit !!!

0024

Le pilote du convoi journalistique : j’ai nommé Alain au volant de son cab’

0025

Notre « moto reporter » : jéjé !!

0026

et enfin,

Vos guides pour le week end… CeuBeuFeu et moi : pour vous servir !!

0018

Vous avez reconnu les vosges ? Soleil, sapins et virolos !!!!

Nous les quittons pour arriver sur le territoire de Belfort, que nous atteindrons après le col du Ballon d’Alsace où une pause repas est prévue. C’est ici aussi que doit nous rejoindre Marco, du Jura, qui continuera la balade avec nous tout le week end.

Alban et son CB 1300… c’est beau non ???

0027

Je n’avais pas cru que je l’aimerais autant cette moto… plus je la vois rouler, plus je l’entends ronronner… plus je la trouve belle… Marco nous rejoint, nous faisons connaissance, et nous nous installons pour… une petite mousse et un bon repas local : saucisse vosgienne et frites !!!

0028

Nous descendons ensuite le Col du Ballon d’Alsace direction Gyromagny, pour ensuite filer sur le Haut-Doubs. Un peu avant l’Isle sur le Doubs, nous faisons une petite pause aux abords d’un lavoir, en pleine cambrousse… à côté de « Courchaton ». Repos pour tout le monde… à l’ombre pour les uns

0029

au soleil pour les autres

0030

A chacun sa chacune

0031

La route que nous empruntons alors, qui va de Lisle sur le Doubs à Baume les Dames, est superbe. Sinueuse, elle suit le cours du Doubs qui serpente à travers prés. Elle est peu fréquentée, bien qu’un peu plus chargée que les petits axes que nous prenons habituellement, mais tellement belle !!!

Je crois que cela aura été l’un des parcours préférés du week end… même si pour ma part, j’affectionne d’avantage les toutes petites routes au creux des vallons…

Un petit arrêt dans le joli petit village de Gonsans, avec sa typique église en Tavaillons, petites planches de bois très utilisées dans le Haut Doubs, car garants d’une bonne isolation. La plupart des fermes comtoises typiques, comportent la partie haute de la façade recouverte de tavaillons, et souvent les pignons exposés aux intempéries. Le tavaillon est beaucoup utilisé également dans les pays du Nord de l’Europe (je les ais retrouvés sur les « églises en bois debout » que l’on peut voir en scandinavie notamment)

0032  0033

Ben zut, c’est vrai alors que je suis petite ???

0034

Y a rien à faire… elle est magnifique…

0035 0036

D’ailleurs, Marc se casse avec, ni vu ni connu, même pas le temps de mettre le casque !!!

0037

Pendant que les fumaillons fumaillent…

0038

Et que Sylvie drague les petits jeunes !!!

0039

Nous quittons Gonsans pour amorçer la descente sur Ornans, magnifique village niché dans la vallée de la Loue, au pied des impressionnants blocs rocheux qui caractérisent ces gorges que nous aurons l’occasion de parcourir demain. Un petit pot au bar du centre de Canoé Kayak et parcours « acrobranches » à la sortie d’Ornans. On n’est pas bien là, au bord de la Loue… ?

0040

Avant de partir, un petit coup d’œil sur le parking moto, où sont stationnées deux merveilles… Un FJR attelé, et une superbe Guzzi… un peu trop flashi à mon goût, mais il faut reconnaitre qu’elle est belle !!

0041 0042

Il y avait même de magnifiques voitures !!! jugez vous-même

0044

Allez zou, dernière ligne droite avant le gite

0043

Enfin quand je dis « ligne droite », c’est une façon de parler, car les courbes que dessine la route au dessus des gorges de la Loue, entre Ornans et Chantrans, sont un PUR REGAL… !!! Un beau ruban lisse, doux, onctueux… vous imaginez quoi… de ceux qui coulent tout seul entre chaque virage… avec une telle visibilité que respecter la limite de vitesse tient du miracle !!! Et là je reconnais… j’ai fait une toute petite entorse… mais qu’est ce que c’était bon !!!!

Tout le monde en redemandait !!!!  Nous arrivons au Gite, le Sauteray, à Bollandoz. L’endroit est super, le gite également. Propre et fonctionnel, on en demande pas plus. Le gérant est sur place, à tondre la pelouse en nous attendant. Le stationnement devant le gite est impressionnant…

0045

Nous déchargeons les bagages et les gars s’occupent de garer les motos dans le garage que le gérant a gentiment mis à notre disposition. Garer 8 motos à la place d’une Twingo n’est pas une mince affaire, mais les bougres y arrivent presque !!!!

0046

Mam’zelle béhème dormira dehors… toute seule !!! Mais je ne me fais pas de souci pour elle, avec sa baroudeuse de pilote, elle a l’habitude des nuits à la belle étoile !! Les motos garées, les lits installés, les victuailles rangées au frais, c’est l’heure de l’apéro !!! 

Et devinez donc qui est le premier ???

0047

Mais les autres n’ont pas mis longtemps pour le rejoindre !!

0048 0049

Le soleil se couche, faut aller voir ça avant de rentrer se poser à l’intérieur pour manger… car dans le Haut Doubs, le soir… ça caille !!!

0050

C’est beau non ??

0051

0053

Et admirez ce paquet là !!!

0052

Et qui est de retour le premier à l’apéro ?? Enlèves ton casque, on t’a reconnu !!!!

0054

Mais c’est que ça serait presque bien rangé les garçons !!!

0055

L’apéro terminé… (il a fallu quelques heures quand même… !!!) nous voilà enfin à table !!!

0056

0057

0058

Au menu, salade de carottes, spaghettis bolognaise (avec de la viande de bonne qualité, hein les copains !!!!), fromage et fruits en dessert. 

Pour la petite histoire… comme le bar était haut… et que ma petite personne, comme son nom l’indique, ne l’est pas… j’ai eu droit à chacune de mes apparitions derrière le bar, aux applaudissements de la foule de grands enfants qui m’accompagnaient, et qui se croyaient à un spectacle de….

Guignol !!!!!

0059

En revanche, ils ne faisaient aucun cas des deux «domestiques » qui devaient s’y mettre à deux pour servir un pauvre verre de vin…

0060

Il y a même des jaloux qui ont essayé de me piquer le rôle… N’est ce pas jéjé ??

0061

Mais n’est pas « guignol » qui veut !!!!

Et pour terminer cette petite soirée en beauté, et éliminer un peu avant d’aller se coucher, la désormais traditionnelle promenade nocturne des balades en Lorraine… même déportées en Franche Comté !!

0062

Voyez moi ça s’ils sont beaux nos "lampadaires"…

0063

Et zou… au dodo !!! Dommage, personne n’a eu le réflexe de faire des photos des dortoirs parfois… improvisés !!!!  En effet, le ronflage impressionnant de certains a fait fuir pas mal de monde… et nous avons régulièrement retrouvé des matelas pourvus de leurs dormeurs à la cuisine, à la salle de bains, au salon !!!! Ah les joies de la promiscuité !!!!

Lire la suite