Vendredi 9 mai
Bolandoz (Haut Doubs) – Bellecombe (Jura)
200 km
9h de trajet (pauses comprises !!!)

Ce matin, nous avons un peu plus le temps de nous prélasser au lit… et pourtant, tout le monde est debout à 7h !!

Petit déjeuner sympa, déballage de printemps au soleil pour faire sécher serviettes et autres sac de couchage… et grand nettoyage du gîte avant de rendre les clés. On l’a trouvé propre, on va le rendre propre… !!!

0064

Je ne donnerai pas de nom, mais il y en a même qui avaient prévu leur pyjama !!!! Pfffffff, moi qui espérais me rincer l’œil dans le dortoir… C’est raté !!!

0065

Dernière photo de notre petit coin de paradis à nous, avant le départ

0066

Notre voiturier "particulier", s’il vous plait… nous avance nos véhicules…

0067

Le FX 650 de jéjé

0068

Le 600 Bandit de Noel

0069

Le TDM 900 de Philou

0070

Le ZZR 600 de Marco

0071

Le 1300 CB d’Alban (notre voiturier particulier…) Euuuuh… je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais je la trouve trop belle cette bécane…

0072

La R1200R (plus connue sous le gentil nom de Mam’zelle Béhème) de Sylvie (désolée, j’ai repiqué la photo à jéjé, du coup, elle est plus petite, mais c’est pas parce qu’on l’aime moins hein… !!!)

0073

Et le CeuBeuFeu « de moi » !! Mais plus pour longtemps, snif quand même... ;-(

0074

Oup’s… j’ignore où étaient planqués Marc et sa Buell… mais je ne les ai pas en photo… ;-(

Allez, il est l’heure, et même avant l’heure, et nous sommes tous prêts. Nous décollons donc vers 9h direction les Gorges de la Loue, par une magnifique petite route à travers champs et villages francs comtois. Nous nous trouvons même stopés par un troupeau de vaches, qui, si nous étions arrivés un peu plus vite, aurait pu causer du dégat !!!

Mais nous sommes prudents, et nous nous promenons… La petite route que nous empruntons à travers la forêt, entre Reugney et Mouthier Haute Pierre est magnifique… juste sinueuse comme il faut, en sous bois, avec une lumière filtrant à peine à travers les jeunes feuilles d’un vert tendre… magique !!

Dommage, c’est trop risqué de s’arrêter là pour faire une photo… nous fairons donc un premier arrêt dans les Gorges, sur un parking…

Déjà heureux de s’arrêter notre Alban !!!

0075

La petite photo qui va bien…

0076

Les Gorges et leurs roches caractéristiques

0077

Quelques photos de groupe

0078 0079

Et tout à coup, le drame… Sylvie en a marre des photos, elle se rue sur Marc pour sauter dans le vide et l’entrainer avec elle… mais marco du jura se précipite et l’arrête à temps…

0081

Ouf… tout est rentré dans l’odre, et tout le monde est là… mais Marco reste aux pieds de Sylvie, prêt à intervenir si jamais elle recommencait !!!!

0080

Puisque tout va bien, nous nous apprêtons à repartir… Mais les émotions, ça donne soif, n’est ce pas Marc ???

0082

Un peu plus loin, après Arc sur Cicon, sur une petite route boisée très jolie, je file en avant faire quelques photos… quelques clichés qui n’arriveront pourtant pas à refléter tout le plaisir que nous avions à rouler ensemble, sur ces petits axes peu fréquentés, dans la verdure… entre forêts et prés parsemés de jonquilles…

0083

0084

0085

0086

Sans oublier nos indispensables compères en cab ‘ !!

0087

Nous continuons sur de minuscules routes, dont certaines en travaux… jusqu’au joli village de Gilley, puis Remonot avec sa curieuse chapelle dans une grotte…

Stationnement au parking du resto

0088

Entrée et clocher de la Chapelle de Remonot

0089

L’intérieur de la Chapelle

0090

Non non, ce n’est pas un cierge géant !!!!

0091

Au fond de la grotte, des animaux bizarres…

0092 0093

0094 0095

Jéjé, ferme la bouche, quand on te prend en photo !!!!

0098

ce n’est pas ce que vous croyez…

même si je suis la première à demander des pauses « toilettes »

0097

Nous irons boire un pot au petit bar Resto (Restaurant de la Grotte) sur la route, entre Morteau et Pontarlier, dans le défilé d’Entreroches. Si un jour vous passez par là, arrêtez vous y… pour boire un verre ou pour manger…

On vous y accueille simplement, mais très gentiment… Le repas est traditionnel, bon marché et excellent. Le personnel n’est pas guindé, il est du cru, et plus très jeune, mais d’une générosité toute naturelle. Ici on est restaurateur pour « le plaisir de faire plaisir »… Rares sont encore ce genre d’endroits. Nous sommes arrivés pour prendre un café ou une bière, et nous sommes vus offrir viennoiseries et chocolats… de bon cœur !!!

C’est ici

0096

Il est temps d’aller se rafraichir avant de reprendre la route

0099 0100

En face de nous, de l’autre côté de la route, et du Doubs, des Chamoix et leurs petits…

0101 0102

L’endroit n’est il pas superbe ???

0103

0104

Il nous faut cependant le quitter pour reprendre la route.

0105

A la demande de Marco, nous prenons la route dans le sens inverse de ce qui est prévu, histoire de goûter aux bons virolos et de profiter de ces lieux enchanteurs… Nous prendrons un peu de retard, mais ça valait le coup !!! Sur la route, il nous devance pour prendre quelques beaux clichés et nous fabriquer des souvenirs joliment « penchés » !!!

Noel et Jéjé

0106

Sylvie, et au fond, le Cab’ !!

0107

Marc en arrière plan, et moi

0108

Nous reprenons le trajet prévu après ce petit intermède bien agréable, et empruntons des petites, toutes petites routes, à travers des vallées douces et verdoyantes qui traversent les hameaux des Gras, des Allies, puis Pontarlier, Oye et Pallet, les Grangettes, pour longer le Lac de Saint Point et arriver à la Chaux Neuve, où j’ai réservé dans une auberge.

Au menu, salade comtoise, Saucisse de Morteau et Röstis, fromage, dessert. Ce sera la même chose pour tout le monde… mais sans fromage pour le Philou, bien sur !!!!

Pendant que Jéjé se lance dans un combat de boxe avec sa saucisse… admirez les stygmates de la concentration sur son visage…

0109

… nous attaquons gaiement le plat chaud !!!

0110 0111 0112

Avant que Marco, voulant bien faire en déplaçant le parasol, ne faillisse provoquer un incident diplomatique au resto… Une vis qui n’avait rien à faire là, a eu la mauvaise idée de se casser dans le piquet maintenant le parasol… mais tout s’est bien terminé, et on a bien rigolé !!!!  Nos casques sont prêts… bien chauds… nous pouvons reprendre la route !!!

0113

Le ventre bien plein, Marc réclame une sieste… Un petit coup de fatigue ????  C’est sur, il fait chaud, nous nous couchons tard… nous levons tôt… et roulons toute la journée. La fatigue se fait donc sentir, rien d’anormal… Nous reprenons donc la route piano piano !!!

Le ciel se couvre et se met à hésiter encore entre grisaille et soleil… On verra bien !! Pour l’heure, nous prenons la route des Rousses et feront un arrêt à la Cure où les fumeurs voudraient acheter quelque cigarettes…

Et bien évidemment, ce qui devait arriver, arriva !!!  Alain et Cédric, dans le Cab se sont fait contrôler !!!! Le comble étant qu’ils avaient des cartouches de cigarettes qui n’étaient pas à eux, mais à Sylvie !!! Celle çi ayant tout de suite compris le topo, fit demi tour pour aller expliquer l’affaire à nos amis les douaniers…

Tout s’est bien passé… bien qu’Alain ait été obligé de vider le coffre du Cab’ !!!! Mais cette petite mésaventure une fois encore, nous aura bien fait rire !!!

Nous filons donc sur Prémanon, en direction de Saint Claude quand nous apercevons les premières neiges sur les hauteurs …  La petite photo s’impose… pour chacun !!!

C’est notre ami jéjé qui ouvre le bal

0114

Suivi de philou, qui n’écoute pas quand on l’appelle !!!

0115

Suivi d’Alban, plus jeune, et tout de suite plus réactif… CQFD !!!

0116

Suivi de Marc, heureux comme un pape…

il la voulait sa photo avec la neige !!!

0117

Suivi de Marco, décontracté…Normal, il est ici chez lui !!!

0118

Suivi du petit Noel… prêt à partir au coup de feu !!

0119

Suivi enfin de Sylvie, les deux pieds bien campés au sol, pour protéger mam’zelle béhème qui ainsi, peut profiter du paysage !!

0120

Cette séance «pause défilé» terminée, nous reprenons la route en direction de Bellecombe… et la combe que nous traversons n’a pas volé son nom… Large, verte, surplombée de massifs boisés et encore enneigés par endroits, cette combe est magnifique.

0121

0122

Aie, ça gratte à la tête…

0123

Nous poursuivons notre chemin, cahin caha… entre bosses et courbes… la combe se rétrécit… pour déboucher dans un autre vallon, au pied d’une route, qui n’a de route que le nom… Ouille… quelques centaines de mètres entre trous, graviers, pierres, bosses, fossés peu hospitaliers… et nous arrivons enfin devant une ancienne ferme qui, en toute logique, doit être notre gîte.

Un homme est à l’extérieur, et nous regarde nous garer, tout en discutant avec ce que je pense être des clientes… Une fois tous garés… les moteurs arrêtés… il nous demande de nous stationner différemment, pour laisser de la place à 3 voitures qui doivent arriver…

0124

Hum hum…

Primo, il reste pas mal de place… Secondo, on est au bout du bout de nulle part… les voitures peuvent très bien se garer les unes derrière les autres sans que cela gène le moindre renard qui va trainer dans le coin cette nuit… Mais bon… pas un bonjour, pas un mot de bienvenue, pas même une question pour savoir si nous avons fait bonne route..

Personne ne nous accueille ni ne nous montre les lieux… J’avais été en contact avec le propriétaire qui n’est pas là… et visiblement, c’est le bazar !!! Bon, on ne va pas s’en faire pour si peu, le gite est loué en gestion libre, on a donc besoin de personne…

Nous déchargeons les victuailles et allons nous installer.

Et là… suprise !!! L’endroit est absolument… euuuh, comment dire… « Dégueu… » !!!

Je veux bien qu’il soit vieillot… rudimentaire, sobre et authentique… ce n’est pas pour me déplaire en général. Mais là… non… !! La nappe date de Mathusalem… elle est lacérée de coups de couteaux, collante, dégoutante… couverte de coulures de nourriture le long des flancs qui pendent de chaque côté de la table… Les murs autour de l’évier couverts d’éclaboussure de bouffe… l’égouttoir à vaisselle tellement sale qu’on osait à peine mettre la vaisselle dedans…

Bref… un vrai fiasco !!! Pour continuer dans le désastre, il n’y a quasiment pas de vaisselle… en tout cas pas un saladier, à peine assez de verres pour 10 alors que le gite est prévu pour 19 et en plus, le peu de vaiselle qu’il y a… elle est sâle  !!!

La hotte est dégueu… mes loustics en ont d’ailleurs profité pour y laisser leur trace…

0134

Je suis dégoutée !!!

Je monte dans le dortoir, pour trouver les lits qui ont été utilisés, sans même que les taies de traversins aient été changées… ça pue, il fait noir !!!

Je décide d’aller prendre une douche pour me détendre… les deux portes en plastiques qui ferment les douches (portes en accordéon) sont cassées… celle de marc ne se ferme même pas… quand aux toilettes, si on a la chance de passer derrière quelqu’un qui a fait honneur au repas de midi, on peut en profiter aussi, YESSSS !!!

Ils sont bouchés… et il faut plonger la tête dans la cuvette pleine pour atteindre le petit bouton qui déclanche le sani broyeur, et qui est planqué au pied du WC, derrière…

UN DESASTRE !!!!!

L’endroit s’appelle La Dalue… et la nuit en gite gestion libre est quand même à 13€ !!! alors que nous avons payés 9€ au Sauteray qui était un joyau à côté de celui çi !!!

Quelques photos quand même… car ce désastre n’a pas réussi à casser l’ambiance…

Nous commençons par nous installer dehors pour prendre l’apéro. Un petit apéro jurassien offert par Marco : macvin, comté et morbier qu’il est allé acheter à la fruitière à comté au village voisin pendant que nous nous installions…

Délicate attention !! On est pas bien là… ?? Dehors, au propre !!!

0125

0126b 0126a 0126

0126c 0126d 0126e

 avec notre apéro jura-chti !!

0126f

mais qu’est ce que c’est donc qu’il fait notre alban ???

0126g

aurait-il trouvé quelque chose dans la neige ??

0126h 0126i 0126j

Visez un peu la goutière… artisanal comme système !!

0126k 0126l

Mais qu’y a-t-il donc derrière cette petite fenêtre ?

0126m

Mais c’est notre grand Alain…

0126p

Quelques clichés pris par ceux qui sont allés se balader sur les hauts… Sylvie, Marco, Jéjé, Alban… je ne sais plus…

0127 0128

0129

0130 0131

Ils taillent de sacrés crayons ici…

0132

Une petite clope tranquille avant de diner…

0133

et on rentre attaquer le casse croûte…

Au menu, salade de concombres, tartiflette, dessert. Je dois dire qu’en coupant la tartiflette, je m’aperçois avec horreur que certaines pommes de terre ont noirci !! Je ne comprends pas ce qui s’est passé… je goûte : certaines ont vraiment un mauvais goût… Sylvie et les garçons me rassurent en me disant que c’est bon quand même… mais avec l’état du gîte, c’est un grain de sable de plus dans mon organisation…

Mais néanmoins, au cas où vous ne l’auriez pas compris… nos amis vous rappellent que le chef, ici… c’est quand même moi !!

0134 0135

Et vu la crasse en ces lieux, point n’est besoin de crayon !!! Allez hop, tout le monde à table !!

0136

Dommage, le coin est vraiment magnifique, à l’écart de tout, au calme, au vert… mais mieux vaut être dehors que dedans…

0137

Et après le repas… la traditionnelle petite marche nocturne…

Il est tout content notre Cédric !!

0138

Après une bonne balade, Sylvie, Philippe et moi rentrons en premier, alors que le reste de la troupe continue la balade sur quelques centaines de mètres. Je suis assez naze… et je dois dire assez affectée par la mauvaise surprise à l’arrivée au gite, et ma tartiflette « noire » !!! Je file donc me coucher pendant que Sylvie et le Philou discutent dehors… et je ne tarde pas à sombrer dans le sommeil… je n’entendrai aucun ronfleur cette nuit !!!

Un gros dodo la dessus, et demain, c’est déjà le retour vers la Lorraine. Lire la suite